Astuces pour bien choisir une VEFA sur Paris

Astuces
Astuces pour bien choisir une VEFA sur Paris

L'achat en VEFA peut être classé comme un achat risqué. Il peut réserver parfois des surprises pas très agréables pour les acquéreurs. De toute manière, ces derniers peuvent renoncer après avoir approuvé la réservation, c'est-à-dire refuser de prendre la livraison. Cependant, il n'y a rien de mieux que de faire le bon choix dès le début. Dans cette rubrique, vous trouverez des astuces pour bien choisir une VEFA sur Paris, des astuces pour éviter les cauchemars.

Tout savoir sur la VEFA

Si vous maitrisez les techniques de la vente sur plan, le risque peut être diminué. La VEFA est une sorte de vente anticipée, le promoteur vend un logement encore en cours de construction ou seulement sur un plan. Il n'est pas facile de dépenser une grande somme d'argent pour un achat encore « sur papier », il faut toujours être prudent

 

Primo, il faut savoir plusieurs étapes à suivre. La première est celle de la réservation, ensuite vient la vérification de la caution, puis la période de rétractation, et enfin la finalisation du contrat de vente et le procès-verbal de livraison. Il est obligatoire de bien vérifier chaque détail dans le contrat.

 

Pour ce qui est de la lettre d'engagement pour la réservation, assurez-vous que les points essentiels sur le projet sont mentionnés, vous pouvez demander d'ajouter d'autres points selon votre cas. Notamment 

  • Le plan
  • La superficie
  • Le moment de la livraison
  • Le prix prévisionnel, même s'il y a encore une révision de prix
  • La description de la qualité technique de la construction
  • Le nombre de pièces
  • L'état de l'immobilier immobilier
  • L'emplacement exact du logement dans le bâtiment, s'il s'agit d'une copropriété

Vérifier bien les conventions sur la caution et la rétractation. Renseignez-vous sur les lois et les règles qui encadrent la vente sur plan.

 

C'est le notaire qui se charge de rédiger le contrat de vente, l'acquéreur et le promoteur n'ont qu'à signer. Or il faut être toujours prudent, quand on traite une VEFA. Avant de faire la signature, vérifiez bien que la fiche contenant les détails définitifs du bâtiment doit être adressée au minimum un mois avant la date prévue pour la signature. Pour les modalités de paiement échelonné, le versement de chaque tranche se fera suivant le progrès de la construction. Pour l'échéance du projet, la loi autorise une marge approximative, mais vous pouvez aussi demander ou négocier des indemnités de retard. Cela devant toujours être stipulé dans le contrat. ;

 

Enfin, le PV, effectué au moment des visites organisées de l'immeuble livré, est une étape à ne pas oublier.

Comment choisir le promoteur

Le promoteur est l'acteur principal dans la VEFA. La base du bon choix de la VEFA est le choix d'un promoteur.

Le promoteur est un professionnel, il acquiert un terrain vague ou prêt à bâtir. Puis, le professionnel entreprend les études nécessaires et passe à la VEFA. Il peut s'agir d'un particulier qui possède une petite organisation à personnel réduit, ayant à disposition peu de capital propre. Pour choisir le promoteur, il faut savoir ses compétences et ses expériences dans le domaine ainsi que ses réalisations dans le territoire. Vous pouvez aussi vous confier à sa réputation.